Accueil Enfant - Bébé La crèche privée : les modalités d’inscription ?

La crèche privée : les modalités d’inscription ?

par Marie Dupon
Accueil en crèche privée : l’inscription

Les crèches privées pallient le manque flagrant de places dans les crèches collectives. Mieux encore, elles se distinguent par les nombreux avantages qu’elles offrent aux parents. Beaucoup de jeunes parents et de futurs parents ne connaissent pas encore le fonctionnement de ces crèches, ni les modalités pour s’y inscrire. C’est pourquoi nous avons établi ce guide. 

Qu’est-ce qu’une crèche privée ? 

Crèche d’entreprise, crèche inter entreprise ou crèche privée, ce sont les mêmes appellations désignant le mode de garde qui accueille les enfants des salariés d’une société. Comme la crèche collective, elle est destinée à la garde, au soin et à l’éveil des enfants âgés de 2 mois à 3 ans. 

Le fonctionnement, le niveau de contrôle et les qualifications du personnel sont les mêmes. Il s’agit d’un établissement ayant reçu l’autorisation du service de la protection maternelle et infantile. Mais la crèche d’entreprise se démarque par ses nombreux avantages. 

  • Les crèches privées proposent des horaires d’ouverture adaptés au rythme de travail des parents. 
  • Elles s’implantent près du domicile des parents ou près de leur lieu de travail. Certaines crèches privées se situent même au sein de l’entreprise. 
  • Les délais d’attente pour obtenir une place pour l’accueil du jeune enfant sont plus courts. Les parents bénéficient de l’aide de leur employeur qui collabore avec un réseau de crèches. 
  • Les crèches d’entreprise déploient plus de moyens à la disposition des familles. Vous pouvez choisir un établissement sur-mesure : pédagogie Montessori, alimentation bio, limitation de nombre d’enfants accueillis, etc. 
  • Le prix d’une place en crèche d’entreprise est le même que le prix proposé par les crèches municipales. 

Quand faut-il inscrire l’enfant à la crèche ? 

Sont admis en crèche les enfants âgés entre 2 mois (10 semaines) et 36 mois (3 ans). Si votre bout de chou est dans cette tranche d’âge, vous pouvez l’inscrire dans un établissement de garde à tout moment. 

Les crèches d’entreprise vous autorisent à déposer votre demande dès le 1er mois de grossesse. Aussi, vous n’avez plus à vous préoccuper de cela le moment venu. Vous pouvez également inscrire votre enfant un mois avant la date d’entrée souhaitée. La disponibilité des places dans les structures privées vous permet de prendre du temps. 

Pour les crèches municipales, vous devez passer devant le conseil d’admission qui détermine si vous allez être (ou non) prioritaire lors de l’attribution de places disponibles. Ce n’est pas le cas en crèche d’entreprise. Ici, les places sont attribuées par ordre d’inscription, d’où l’avantage de s’inscrire à l’avance. 

Quelles sont les démarches à faire pour l’inscription en crèche ? 

L’inscription en crèche privée ne demande pas un rendez-vous auprès du service Petite Enfance de votre commune. Cette démarche, c’est pour la recherche de place au sein d’une crèche collective. 

Si vous souhaitez intégrer un établissement privé, passez directement par le service d’un professionnel de l’intermédiation. Ce dernier se charge de contacter l’employeur d’un des deux parents pour le convaincre de cofinancer la place en crèche de votre enfant. 

Il se charge ensuite de trouver la crèche qui correspond le plus à l’ensemble de vos critères de recherches. Il peut aussi vous aider à trouver une garderie pour une garde occasionnelle de votre enfant. 

La demande d’inscription en crèche privée peut se faire en ligne en seulement 3 minutes. Pour cela, il suffit de vous rendre sur l’organisme de l’intermédiation. Cliquez sur la rubrique «?Famille?» dédiée aux parents, puis cliquez sur «?Préinscrire mon enfant en crèche?». Remplissez ensuite le formulaire. 

Voici les documents à préparer pour la préinscription : 

  • Le certificat de grossesse, 
  • Le justificatif de domicile,
  • Les justificatifs de revenus,
  • La déclaration de revenus de l’année en cours
  • Le numéro d’allocataire CAF. 

Une fois que l’enfant est né et prêt à entrer à la crèche, certains de ces documents sont demandés à nouveau (mise à jour oblige). Il faut aussi d’autres documents comme la photocopie des pages du carnet de santé de l’enfant. 

Voilà les informations importantes à savoir concernant les modalités d’inscription au sein d’une crèche privée. Il faut rappeler qu’en optant pour ce mode de garde, vous avez plus de chance d’obtenir une place, et votre enfant bénéficie d’une pédagogie et d’un cadre avantageux.

Facebook Comments