Accueil » Résidence médicalisée : que faut-il savoir avant d’inscrire un parent ?

Résidence médicalisée : que faut-il savoir avant d’inscrire un parent ?

par Alice
résidence médicalisée

Les résidences médicalisées ont été créées pour accueillir les seniors fragiles et vulnérables. Elles offrent un accompagnement personnalisé aux pensionnaires dont la majorité est exposée à des problèmes médicaux. Les locataires peuvent être dépendants d’un tiers à cause d’un pépin physique qui altère leurs mobilités ou souffre des troubles différents.

Le principe d’une résidence médicalisée

Les résidences médicalisées sont avant tout des sites d’hébergement dédiés aux personnes âgées en situation de handicap ou celles présentant des pathologies complexes à savoir l’Alzheimer. Elles ont alors du mal à assurer les tâches de la vie quotidienne. Elles ont par exemple besoin d’une assistance pour changer de vêtement ou pour manger.

Afin d’aider ces profils en difficulté, une résidence médicalisée viarmes embauche un personnel médical et des auxiliaires de santé. Vous trouverez des aides-soignantes, médecins coordonnateurs, infirmières, animateurs, psychologues et même des aides médicaux auprès de l’EHPAD. Chacun de ces travailleurs jouent un rôle précis dans la structure. Certains s’occupent du bien-être du pensionnaire tandis que d’autres assurent la gestion du site ou des animations.

L’inscription dans une résidence médicalisée

En tant que centre d’hébergement, les personnes intéressées devront réserver une chambre à l’avance. La demande d’admission est accompagnée systématiquement d’un examen médical en vue de déterminer le degré de dépendance du patient et sa pathologie. Il est donc probable qu’un EHPAD refuse la prise en charge après la constatation d’un problème grave. C’est aux médecins du centre et aux coordonnateurs qu’incombe la décision d’accepter ou non le dossier de candidature.

En cas d’acceptation, les pensionnaires sont placées dans une chambre individuelle en contrepartie d’un loyer hebdomadaire. Sachez que plusieurs facteurs ont été considérés pour déterminer la tarification. Il faut par exemple évoquer la superficie de la chambre ou le type de séjour. L’information à savoir est que le patient peut y résider de manière temporaire ou permanente. Dans le cas d’un séjour passager, la personne âgée restera dans la résidence médicalisée le temps de sa rémission complète. 

Les prestations d’une résidence médicalisée

Les soins font l’objet d’une facturation à part. Concrètement, le locataire s’acquitte donc à la fois du loyer de la chambre simple et un forfait dépendance. Ce dernier est défini selon la notation GIR. Elle varie de 1 à 6. Le patient est dépendant quand il fait partie du groupe GIR (1-2). Il payera alors les sommes en adéquation au degré de dépendance. Il est à signaler qu’un EHPAD accepte d’autant les seniors autonomes (groupe 5-6) ou montrant une légère dépendance (groupe 3-4). La prise en charge du patient est faite à l’unité médicale de la résidence.
Le devis peut également grimper au cas où le senior aimerait profiter des prestations complémentaires. Le centre médicalisé met notamment en location une télévision et un téléphone fixe afin que le locataire puisse discuter avec la famille. Ils seront installés dans la chambre du pensionnaire. L’EHPAD peut aussi nettoyer les vêtements du locataire moyennant une tarification mensuelle.

Les animations

Les locataires autonomes ont accès à tous les espaces privés et collectifs de la maison médicalisée. Ils peuvent venir dans la salle de restauration pour boire un café ou commander un goûter. Et à midi, les pensionnaires seront réunis dans la pièce pour manger des plats concoctés par des chefs cuisiniers de renom. Ils feront découvrir aux résidents des plats dont les recettes ont été acquises durant des voyages culinaires. 

Cela reste bénéfique pour éviter aux résidents de tomber dans l’agueusie. Les maisons médicalisées proposent encore des activités variées afin d’éveiller le cerveau et les sens des pensionnaires comme la poésie, la création pâtissière, le chant ou encore les sorties à l’extérieur.

Facebook Comments

Articles connexes